juillet 15, 2024

L’absence d’un service d’insertion et d’accompagnement social à la prison centrale de Mambasa inquiète le directeur de cette maison pénitentiaire.

Timothée Bolema Kombozi a au cours d’une interview accordée à mambasanews.com indiqué que la plupart des personnes détenues quittent la prison, sans préparation ni accompagnement social avec juste en main leur billet de sortie.

Cette situation ne permet pas aux personnes qui sortent de la prison après plusieurs années de tisser nouvelles liens sociaux et familiaux regrette Timothée Kombozi.

“Le service d’accompagnement social n’existe pas à la prison centrale de Mambasa depuis mon arrivée dans cet établissement pénitentiaire à 2023 jusqu’à présent nous sommes en mi-juillet. Par manque de préparation, les personnes sortant de la prison sont entrain de vagabonder dans la cité, ce qui constituerait une bombe en retardement pour la communauté. C’est grâce à l’accompagnement social que les personnes détenues peuvent se réinsérer et retrouver une place dans la société”, soutient le directeur de la prison centrale de Mambasa.

Par manque d’un conseiller pénitentiaire d’insertion, il est donc impossible à la prison centrale de Mambasa, d’accompagner les personnes incarcérées dans la préparation de leur sortie poursuit Timothée Bolema Kombozi.

Occasion pour lui, d’inviter les organisations œuvrant à Mambasa d’avoir un œil regardant aux personnes sortant de la prison, souvent peu qualifiées, en leur permettant d’intégrer les dispositifs de retour d’emploi.

“Nous avons besoin des chantiers et ateliers de préparation d’insertion pour permettre aux détenus d’apprendre un métier nous avons donc besoin d’accompagnement des toutes les organisations œuvrant ici à Mambasa”, a-t-il plaidé.

À noter que depuis le début de cette année, les libérations à la prison centrale de Mambasa se font individuellement.
Les personnes qui sortent de la prison se débrouillent de leur manière pour se réintégrer dans la communauté.

Josaphat Kikanga

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *