juillet 15, 2024

École primaire, image d'illustration

Dans des communiqués adressés aux gouverneurs des provinces parcourus par la rédaction de mambasanews.com, aucune école n’est autorisée à demander les frais de stage ou de pratique professionnelle aux parents d’élèves.

Raissa Malu Dinanga a dans une lettre portant instructions sur la fixation des frais scolaires, instruit les gouverneurs de province de s’assurer qu’aucun établissement scolaire n’exige ces frais qualifiés de fantaisistes aux parents. Il s’agit notamment des frais de stage, frais de pratique professionnelle, frais d’encadrement, frais ecclésiastique, frais d’itinérance des autorités, frais de maquis et les frais construction.

Contactés par la rédaction de mambasanews.co, le directeur de la sous-division provinciale de l’éducation nationale Mambasa 1 a reconnu avoir reçu ces directives tout en promettant revenir avec des détails pratiques ultérieurement. Pour sa part, l’inspecteur chef de pool secondaire de Mambasa1 a reconnu n’avoir pas reçu le document contenant cette interdiction.

Entre-temps, quelques parents rencontrés à Mambasa centre ont témoigné avoir payé entre 35 et 50 $ de frais de stage. Certains de ces parents regrettent que jusqu’aujourd’hui, leurs enfants ne sont toujours pas affectés dans leurs établissements de stage.

Dossier à suivre

Rahim Jules César

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *