juillet 15, 2024

Thérèse Kayikwamba, Ministre d'État, ministre des affaires étrangères de la RDC

La République démocratique du Congo (RDC) ne digère pas le fait que le Rwanda continue avec des mensonges et manipulations de tout genre pour justifier son agression et le massacre des milliers des Congolais dans la partie Est du pays.

La ministre d’État, ministre des affaires étrangères a au cours d’un briefing de presse co-animé avec son collègue de la communication et médias à Kinshasa ce lundi 08 juillet 2024 balayé d’un revers de main l’information selon laquelle, la RDC et le Rwanda se seraient engagés pour des discussions directes.

Madame Thérèse Kayikwamba Wagner a tenu à préciser que la récente retraite des ministres de l’EAC à Zanzibar (Tanzanie) portait de manière générale sur l’institution et non sur une prétendue discussion entre les deux pays ennemis, contrairement à l’annonce de son collègue rwandais.

« La délégation congolaise s’y était rendue avec de bonnes intentions fraternelles et le message que seul le processus de Luanda, mandaté par l’Union Africaine et les Nations-Unies, constitue le cadre pour discuter de la situation dans l’Est de la RDC », a-t-elle confié.

La cheffe de diplomatie congolaise a indiqué que la communication un peu hâtive de son homologue rwandais a donné l’impression qu’il s’agissait de toute autre chose alors qu’il s’agissait des discussions très larges sur l’East Africa Community (EAC).

Au sujet de la «Trêve humanitaire » initiée par les Etats Unis d’Amérique, la Ministre d’Etat soutient qu’en diplomatie, tout le monde peut faire usage des bons offices.

« Nous saluons l’initiative d’un pays membre de l’ONU, les Etats Unis d’Amérique. Ils doivent, cependant, en faire plus en puisant dans leur arsenal juridique les sanctions éventuelles… », a déclaré Therese Kayikwamba Wagner.

John Peter Masiya Akilimali

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *